Les emplacements du Camping La Yole

0 Like 0 Commentaire

Sur un terrain de camping (sauvage ou non), on retrouve souvent plusieurs types de profils. Il y a les habitués, les baroudeurs de la première heure, qui déballent en un claquement de doigts leur équipement. Ils n’emportent pas une chose de moins, pas une de plus. Juste le nécessaire pour être en communion avec l’espace qui les entoure. Et puis il y a vous, peut-être, qui avez besoin de quelques conseils et d’arguments pour vous lancer, ou même pour retenter l’expérience du camping. Mais si, rappelez-vous, dormir à l’extérieur d’une maison n’a rien de si effrayant et le goût de l’aventure risque de vous plaire !

Les préparatifs pour faire du camping

A moins de vouloir dormir à la belle étoile, faire votre propre feu et vous nourrir de ce que vous aurez chassé (ce qui est un choix très honorable), il est primordial de s’équiper des bons outils avant de vous installer sur votre premier emplacement. Si vous possédez déjà une caravane, passons directement au choix de la toile de tente pour les plus motivés ! En fonction du nombre de personne vous accompagnant bien sûr, choisissez une tente de taille adaptée, surtout si des intempéries s’invitent, vous n’aurez aucune envie de vous entasser en attendant que cela passe (si ce n’est pour vous tenir chaud). Préférez de ce fait également une tente imperméable pour ne pas retrouver vos affaires complètement trempées. Que vous fassiez le choix d’une tente familiale, canadienne ou 2 secondes (merci Décathlon pour cette invention), n’oubliez ni les sardines, ni les tapis de sol ou matelas et couvertures ! Si la journée dans une tente peut être étouffante à cause du soleil, les nuits ont tendance à être fraîches dans certaines régions.

Autre objet indispensable : la lampe torche. Lorsque l’on campe, on ne se couche pas forcément en même temps que le soleil, et terminer la soirée dans le noir n’est franchement pas très fun. Aussi, on sait que parmi vous, beaucoup se lèvent la nuit pour la pause pipi. Nous aussi, et nous n’aimerions pas devoir y aller sans lumière ! On ne sait jamais, tomber nez à nez avec un ours est si vite arrivé. D’ailleurs en cas de morsure vous serez heureux de trouver des pansements et autres désinfectants dans votre trousse à pharmacie minutieusement préparée à l’avance ! Vous serez beaucoup plus sereins pour aborder ces quelques jours de camping.

Concernant vos effets personnels, bien que votre salle de bain habituelle se soit transformée en lieu public, l’hygiène est de mise ! Brosse à dent, savon, papier toilette et autres ont bien sûr leur place dans votre sac de voyage (et pas de valise mesdames, elles ne roulent pas ou très mal sur l’herbe).
Cela limitera aussi le nombre de tenues vestimentaires. L’important, c’est d’être bien chaussé et d’être à l’aise.

Enfin, s’il vous reste de la place, n’hésitez pas à emporter un peu de nourriture et quelques ustensiles de cuisine. Vous aurez ainsi de quoi « survivre » si aucun autre moyen de s’alimenter n’est disponible aux environs (ce qui serait étonnant si vous séjournez en camping). C’est un plus si vous pouvez apporter une table de pique-nique ou au moins de quoi vous assoir sur votre emplacement.

Vous êtes bien installés ? Profitez !

Passons maintenant à la détente, au calme et aux découvertes. Vous voyez ? Assis là, à écouter le chant des oiseaux (ou des cigales) et à profiter de l’air frais et des parfums estivaux, il n’y a rien de stressant ! Pas de bruit ou de foule dans les environs, juste vous et la nature. Vous ressentez ce plaisir de marcher pieds-nus dans l’herbe ? De vous contenter du strict minimum et de simplement être là, sans contraintes ni obligations ? C’est là tout l’intérêt du camping ! La liberté !
Coupés du monde ou presque, vous vous rendrez compte très vite que ce confort basique vous apporte en réalité une grande sérénité. En vous satisfaisant du strict nécessaire, vous porterez plus d’attention aux choses qui vous entourent, en vous émerveillant de choses simples, ces petits bonheurs du quotidien.
Bien sûr, quitte à partir à l’aventure, autant le faire entièrement ! Et le camping est l’occasion parfaite pour explorer les environs. Vous gagnerez d’ailleurs du temps, car vous n’aurez pas de ménage à faire le matin avant de partir : on vérifie que la fermeture éclair ou la porte de la caravane soit bien fermée et c’est parti pour la journée ! Laissez-vous guider par vos envies : randonnées, visites ou autres, rien ne presse ! C’est d’ailleurs l’avantage de camper, lorsque vous souhaitez changer de lieu, il est très facile de replier bagage et de se diriger vers d’autres horizons !

Si en plus vous séjournez au Camping La Yole…

Nous espérons vous avoir convaincus ou ravivé votre âme de campeur ! Si ce n’est pas le cas, ces petits bonus devraient faire pencher la balance en faveur du camping. Planter sa tente ou garer sa caravane au Camping La Yole a quelque chose d’exceptionnel et de plus en plus rare de nos jours. En effet, nous ne comptons pas moins de 585 emplacements nus au sein de notre camping ! Nous accordons une grande importance aux campeurs et ne les mélangeons pas avec les allées de mobilhomes qui peuplent le reste de l’enceinte. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de la nature sans être aspiré par les maisons provisoires de vos voisins.
Tout en étant à l’abri de toute nuisance sonore, votre emplacement se situera proche des commerces présents sur le camping : boutique, cave, boucherie, boulangerie pâtisserie, supérette. Vous pourrez ainsi acheter tout ce dont vous aurez besoin par exemple pour vous concocter de vrais repas, ou même profiter d’un barbecue sur VOTRE emplacement ! Faire des grillades à deux pas de sa tente ou de sa caravane, c’est le pied !
Et si vous vous sentez d’humeur festive, profitez des soirées à thème au camping et rencontrez peut-être d’autres amoureux du camping comme vous ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *